• ¡Welcome to Square Theme!
  • This news are in header template.
  • Please ignore this message.
Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Weber 32-36 VS 38-38DGMS
#1
Bonjour les Amis,

Mon Weber vertical 32-36 semble un peu limite pour le B20.

Partout où je cherche des infos, il semble être orienté vers des 1600cm3.

Pour un prix raisonnable, j'ai en vue le 38-38 DGMS starter manuel, mais lui à la base est orienté vers les 3000cm3.

Une configuration proposée est:

Carburateur Weber 38 DGMS. (Ford V6 3.0l)
Configuration comme suit:
Gicleurs essence 135
air 185
tube d'émulsion F50
pointeau 250
ralenti 50
buses 27
auxiliaires 4
Pompe 55

Moi, ça ne me dit rien, et à vous, ça vous parle ?

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#2
Moi ça me dit rien non plus, j’ai utilisé le double SU ou stromberg  Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
#3
Puisqu'on a un peu de temps devant nous... Blush
Voici quelques nouvelles du montage. Le kit vendu par Skandix est très complet et à un prix compétitif, 690 euros.
Il y a tout, pipe très bien faite et carbu avec tout le nécessaire. C'est très bien fait par exemple pour les biellettes de commandes et renvois qui sont parfois un peu hasardeuses.
Il manque simplement un très long câble de starter, environ 1m70. Mais ça peu attendre car actuellement je ne l'ai pas installé et ça démarre à froid au quart de tour sans le starter !
C'est beaucoup mieux que le 32/36 qui était fatigué et dont la mise au point n'était pas stable du tout. Pour ce qui est du  carbu d'origine, je ne l'ai utilisé que sur le moteur non préparé et ça cliquetait énormément avec aussi beaucoup d'auto allumage. D'après ce que l'on m'a dit, l'auto allumage vient du fait que ces carbus ferment mal lors de l'arrêt. Plus de réactivité et puissance sont maintenant bien au rendez vous.
Un petit peu de mise au point richesse et ralenti et tout va bien.
Les recirculations sont assez curieuses: Celle du bloc fait un bruit d'aspiration très important si on la branche dans le filtre à air comme indiqué dans le manuel Volvo. J'ai laissé une longue durite à l'air jusqu'en dessous du moteur et tout va bien.
Pour celle du bouchon d'huile sur la culasse, branchée sur la pipe d'admission, le moteur boite un peu au ralenti et il y a un bruit bizarre comme une sirène. Branchée sur le filtre à air, ça ne boite plus mais si j'utilise la durite coudée d'origine, le bruit de sirène chante très bruyamment.
J'ai finalement branché sur le filtre à air une durite plus longue dont les courbes sont plus souples et il n'y a plus de bruit.
Si ça démarre bien à froid sans starter, par contre, le redémarrage à chaud est moins fluide. Il faut absolument accélérer à fond, sans pomper et ça part assez bien, mais dans une ambiance un peu sport sur les premiers tours.
Maintenant, il faudra voir à l'usage, parce que là, je n'ai eu le temps que de faire 10km lundi soir et mardi midi, c'était bouclé partout et pour tout le monde.
En tous cas, pour l'instant je constate que la conduite cool est possible sans difficulté, et si on attaque, ça répond très bien.

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#4
Du temps on a plus tant que ça à force de se laver les mains  Tongue elles n’ont jamais été aussi propres lol.
Si elle démarre sans starter de ce temps c’est qu’elle est réglée suffisamment riche et c’est bon pour le moteur (a surveiller la couleur des bougies aussi ) 
Pour le cable de starter peut être une gaine / câble de frein de vélo  Huh
Les bruits d’aspiration des vapeurs sont bizarres . Déjà coté pipe admission vers bouchon de réservoir il y a un gicleur , un fil de fer normal ne passe pas il en faut un plus fin c’est dire ! De ce coté là la dépression agit à l’accélération . Coté filtre à air la dépression n’a lieu que lorsque le moteur tourne sur son ralenti , donc peu . Ça c’est le circuit normal , aucun autre branchement . 
Quelqu’un ayant monté le même carbu a supprimé tout ça et remplacé par un déshuileur branché sur le reniflard et c’est tout , rien d’autre . Dans ce cas pas de dépression mais simplement une mise a l’air , donc pas de pression non plus . 
Par contre niveau conduite c’est normal , la préparation vise combien de cv ? À 150 cv ou 180 cv là ce n’est pas la même chose . Jusqu’à 130 cv rien de spécial . 
Pour en revenir à la circulation c’est pas demain la veille qu’elle va dégourdir ses bielles ta belle !  Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
#5
D’après celui qui a fait la préparation, on est au niveau d’une 123GT puisque tout les éléments y sont, voire un peu mieux.
Les conducteurs lambdas ont toujours l’air assez surpris de la voir débouler grand train dans leurs rétros et passer devant aisément....
Quelques pouces levés au passage !

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#6
J’ai vu 103 cv c’est ça ? En même temps vu le poids c’est déjà conséquent . On a tellement l’habitude de les voir en ballade ...  Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
#7
La 123 GT est annoncée à 118cv SAE en B 20.
Donc environ 110 en DIN. Je pense bien avoir mieux car l’auto pèse 1100kg et elle me semble bien véloce pour un tel rapport poids puissance.
L’AAC est d’un type supérieur à la GT, le taux de compression aussi, la ligne d’échappement est mieux, mais le moteur n’est pas neuf. Avec tout ça, je dois être à 120cv si tout va bien, peut-être pas 125 comme espéré.... 
Mais ça marche bien et c’est le principal !
L’auto est lourde pour les années 1955/60 à sa sortie, 1100 kg....
Aujourd’hui c’est léger...

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#8
Oui je pensais qu’elle était en B 18 b , comme tu dis une écurie qui fonctionne bien permet déjà de bien s’amuser . Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
#9
(20-03-2020, 09:43:47)yves1841 a écrit : Oui je pensais qu’elle était en B 18 b , comme tu dis une écurie qui fonctionne bien permet déjà de bien s’amuser . Rolleyes

C’est une 121 de 1970 avec un B20A, soit 82cv DIN au départ.
Par rapport à une 123 GT, l’aac est un peu mieux, le taux de compression aussi, le Weber est plus performant que les 2 SU, le volant moteur est à -3kg, la ligne d’échappement est une Simons, on a fait un rodage de soupapes, le bas moteur n’a pas été touché.
L’amélioration des suspensions joue énormément sur le comportement et incite à une conduite plus délurée....  Le confort n’a plus le moelleux de l’origine, mais cela reste parfaitement utilisable au quotidien et surtout cela donne une vraie note de sportivité dès les premiers virolos.
Et tout ça est parfaitement transposable à une 140 pour qui les résultats seront identiques.

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#10
Oui c’est bien de penser d’abord à la tenue de route , si c’est pour rouler plus vite . J’ai récemment roulé dans une 142 équipée de ressorts courts, amortisseur gaz et barre stabilisatrice renforcée avant et arrière IPD, on voit vraiment la différence  Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
#11
Sur les Amazon, pour la route, il ne faut surtout pas de BAR à l’arrière car ça la fait sautiller et ça dégrade plus qu’autre chose !
Sur circuit très lisse, c’est utile, mais sur route et particulièrement si c’est bosselé, il n’en faut surtout pas.
A voir pour les 140....

Je fais 2 régimes, avec un seul j'ai pas assez à manger...
 
Reply
#12
Je n’ai pas roulé assez avec pour donner un avis et pour ma 144 S elle reste d’origine et toujours roulé en famille + caravane parfois aussi  Rolleyes

144s 1969
V70 XC AWD 2002    319 000 KM Boite auto
 
Reply
  


Atteindre :


Browsing: 1 visiteur(s)